Comment entretenir une piscine hors-sol ?

Toutes les piscines nécessitent un entretien, mais les piscines hors-sol ont besoin d’une attention plus particulière que les piscines enterrées. La piscine hors-sol est, en général, la première étape pour installer une vraie piscine familiale. Dès qu’il fait beau ou que la première chaleur arrive, on achète ces piscines pour mieux profiter de l’été, sans vraiment se poser de questions sur leur entretien. Cependant, un entretien est nécessaire après l’installation et le remplissage d’eau. Nous allons donc voir, dans cet article, tout ce qu’il vous faudra savoir sur l’entretien des piscines hors-sol.

Quels sont les principaux problèmes d’entretien d’une piscine hors-sol ?

Tout d’abord, commençons par essayer de comprendre pourquoi les piscines hors-sol causent des problèmes. En voici donc quelques raisons qui peuvent être à l’origine de ces désagréments.

L’eau, dans ce type de piscine, se détériore souvent et se salit plus rapidement, parce que ces piscines sont, en règle générale, assez petites et contiennent une petite quantité d’eau.

La température de l’eau monte plus rapidement par rapport à la piscine enterrée, parce que les parois sont en exposition directe à la chaleur et de ce fait, l’eau chauffe plus vite.

Les unités de filtration vendues dans les piscines en kit hors-sol peuvent se détériorer rapidement, surtout si la piscine est utilisée fréquemment pendant la chaleur estivale.

À lire également  Comment faire de son bâtiment un BBC ?

Les piscines hors-sol sont souvent moins équipées que les piscines traditionnelles, de ce fait, elles ne disposent pas :

  • De distributeurs automatiques de type régulateur de pH ;
  • De distributeurs automatiques de désinfectants ;
  • De siphons de sol ;
  • De prises à balais ;
  • Dans certains cas, elles ne sont pas vendues avec une housse de protection.

Les gens qui ont une piscine hors-sol, sont moins avertis que ceux qui ont une piscine « classique ». Ils sont habituellement moins familiarisés avec les problématiques d’entretien et de maintenance, du moins, au début.

Comme pour toute piscine, outre les fuites et les pannes d’équipements, le plus grand risque est que l’eau, au fil du temps, devienne trouble, mais également opaque. Cela prédit la croissance d’algues visqueuses, généralement vertes.

Comment bien entretenir sa piscine hors-sol ?

Pour toutes ces raisons qu’on a vues précédemment, vous devez établir un rituel qui soit simple et rapide, afin de bien entretenir votre piscine hors-sol. La fréquence dépend du développement de l’aspect de l’eau. Quelques rituels sont simples et rapides à mettre en œuvre. En revanche, certaines mesures impliquent un travail intensif de filtration, mais aussi de désinfection, et ce, pour obtenir une eau confortable et agréable.

De ce fait, voici quelques rituels que vous pourriez adopter pour un meilleur entretien de votre piscine hors-sol.

À lire également  Peinture à la craie : les généralités

Utilisez une épuisette afin de ramasser les débris de surface et utilisez un balai de piscine pour nettoyer l’eau quotidiennement, dans le but de polir le fond de la piscine. Le fond de la piscine est souvent rempli de sable et de terre, apportés par les baigneurs. Vous pouvez aussi vous servir d’un aspirateur de piscine.

La filtration est aussi à prendre en considération. Par exemple, si vous avez une piscine qui est hors-sol et autonome, le kit peut inclure un système de filtration par pompe. Si votre kit ne comporte pas un système de filtration, vous pouvez acheter un filtre de piscine en ligne ou auprès d’un fabricant spécialisé de piscine.

De plus, le traitement de l’eau de la piscine hors-sol détermine sa qualité. Il est donc question de vérifier de manière régulière le niveau de pH de l’eau de la piscine et de faire les corrections qui sont nécessaires. Que ça soit un traitement au chlore ou alors à l’ozone, l’électrolyse permet d’avoir une eau bien désinfectée, propre et hygiénique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 − 3 =