L’assurance d’un quad est-elle obligatoire?

Un quad est un engin terrestre à quatre roues non couvert et équipé d’un moteur qui est utilisé la plupart du temps en loisir même si certaines personnes font le choix de le conduire sur la voie publique. Ce véhicule peut être homologué ou non homologué. Alors, est-ce qu’il faut nécessairement une assurance pour son quad ? On vous propose dans cet article tout ce que vous devez savoir à propos de l’assurance d’un quad.

Peut-on conduire un quad sur la route ?

Il est sans doute possible de conduire son quad sur la voie publique, mais à condition que le conducteur ait auparavant souscrit à une assurance pour l’engin à quatre roues. Il n’a pas été conçu exclusivement pour des balades au bord de la mer ou pour tout autre loisir. Mais pour le conduire en pleine circulation sans aucun problème, il est nécessaire qu’il soit couvert par une société d’assurance au même titre que n’importe quel type de véhicules ou engins dotés d’un moteur. De plus, il doit être homologué et autorisé à rouler sur la voie publique par les autorités. Notez que même les propriétaires de véhicules non homologués doivent aussi souscrire à une assurance, ce qui est clairement stipulé dans la loi sur les véhicules hors route du 2 juin 2009.

À lire également  Investir dans le Tron (TRX) : quel avenir pour cette cryptomonnaie ?

Les conditions pour assurer un quad

L’assurance d’un quad nécessite une homologation. Pour obtenir cette homologation, certains critères doivent être remplis. Il s’agit surtout de : l’état des freins, la puissance du moteur, la présence et bon fonctionnement des phares et des feux arrière, l’immatriculation, les caractéristiques des quatre pneus, la conformité de l’engin avec les normes antipollution, l’état des freins, la résistance du véhicule aux chocs. Par ailleurs, la conformité de ce type d’engin aux normes en vigueur est sous contrôle du centre national de réception des véhicules. Pour cela, une réception communautaire doit avoir lieu. Le propriétaire pourra ensuite obtenir l’immatriculation de son quad auprès de la préfecture de sa région et il devra avoir un permis de conduire. Dans le cas où le quad a des capacités qui sont inférieures à 45 km/h, à 50 cm³ et à 350 kg, un brevet de sécurité routière dès 16 ans suffit. Mais pour un quad dont la potentialité est supérieure à 50 cm³ pour moins de 15 kW, il est plutôt recommandé d’avoir un permis B1, A1, A ou B.

L’assurance responsabilité civile automobile

Comme pour tout engin terrestre ou véhicule doté d’un moteur, le quad doit être obligatoirement assuré pour qu’il puisse circuler sans aucun problème sur la voie publique ou en dehors de celle-ci. Ainsi, avant de conduire en toute liberté son véhicule, le propriétaire ou le conducteur doit souscrire au minimum à une assurance responsabilité civile automobile auprès d’une compagnie d’assurance. Assurément, cette assurance responsabilité civile automobile est une garantie qui couvre tous les risques de dommages que le propriétaire ou le conducteur du quad pourrait causer à un tiers. Même en roulant le quad en dehors de la voie publique sans avoir souscrit à une assurance, le propriétaire de l’engin encourt soit une amende, soit une suspension de permis ou encore une mise en fourrière de la moto.
En fonction de l’utilisation de la moto, de ses caractéristiques ainsi que du profil du détenteur, la compagnie d’assurance choisie pourra proposer en plus de la garantie responsabilité civile d’autres garanties. En effet, comme une assurance automobile, l’assurance responsabilité civile automobile du quad peut inclure une garantie conducteur qui prendra en charge les dommages corporels dont le conducteur de l’engin pourrait être victime suite à un accident provoqué par lui-même. Le propriétaire peut également demander plus de garanties qui pourra couvrir certains événements comme : l’incendie, le vol, ou encore une garantie tous risques. Le contrat d’assurance peut également comporter une clause de bonus-malus si la moto a une cylindrée supérieure à 80 cm³.

À lire également  Peut-on bénéficier d’une réduction sur la commission d’un agent immobilier ?

Une assurance tous risques

L’assurance tous risques est l’assurance idéale pour tous les types de quad, qu’ils soient homologués ou non homologués. Même si c’est l’assurance responsabilité civile automobile qui est exigée, on peut aussi opter pour l’assurance tous risques. De plus, à la différence de l’assurance tiers, elle offre des garanties supplémentaires qui vous couvre pour tous les dommages subis ou causés par l’engin.
En gros, l’assurance responsabilité civile automobile est obligatoire lorsqu’on a un quad que l’on souhaite conduire en toute liberté sur la voie publique. Mais l’on peut également souscrire à l’assurance tous risques qui est beaucoup plus conseillée lorsque le quad est non homologué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

deux × cinq =