Les fruits exotiques cultivables en France

Qui ne désire pas avoir un pied de fruits exotiques ou un agrume pour la décoration du jardin ou de la véranda ? Depuis plusieurs décennies, le fait d’avoir un agrume ou cette catégorie de plante serait une utopie. Depuis de nombreuses années, il est possible d’en avoir même si ce n’est pas une tâche facile. Le but de cet article est de vous présenter les fruits exotiques cultivables en France. En effet, de nombreuses plantes entrant dans le paysage français sont pour la plupart originaires de lointains pays. Toutefois, plusieurs de ces fruits exotiques ont pu s’acclimater aux régions françaises. Mais quels sont réellement ces fruits exotiques ? D’où proviennent-ils ? Les réponses à ces questions dans la suite de cet article.

Le citron

Le citron pèse en moyenne 120 g. En effet, en fonction des variétés, la peau du citron peut revêtir plusieurs nuances différentes allant du jaune doré au jaune vif. La chair juteuse du fruit procure une large gamme de saveurs de l’amer au sucré et aussi à l’acide. Il s’agit d’un fruit tonique, renfermant beaucoup de vitamine C.

Par ailleurs, le citron vert lui pèse 100 g en moyenne. Plus trapu et plus petit, que le citron jaune, l’écorce du citron vert prend une coloration verte arrivée à maturité ! Sa pulpe, tendre, juteuse et acide a un arôme très particulier. La peau du citron vert est mince, lisse et souvent adhérente et coriace.

L’ananas

L’ananas pèse en moyenne 1,8 kg. Ce fruit particulièrement allongé recouvert de motifs de forme hexagonale dispose d’une couronne de feuilles brillantes et vertes. La peau de l’ananas peut changer du vert à l’ocre. Sous son épaisse écorce, la chair de couleur jaune dorée à une saveur douce. Très simple à marier, la saveur peut s’intégrer à plusieurs recettes aux goûts salés ou sucrés. Le fruit est de nature délicieuse avec une chair juteuse et parfumée. L’ananas fruit exotique à pendant longtemps été vu comme un bien précieux et rare.

Le physalis

Groseille du Cap, Cerise d’hiver, lanterne japonaise, coqueret du Pérou, amour en cage… Les différents surnoms du physalis sont multiples telles ses variétés. En effet, ce fruit qui tire ses origines des Andes fait partie de la même famille que l’aubergine et la tomate. La baie acidulée ou sucrée et juteuse est entièrement couverte d’un calice qui s’assèche arriver à sa maturité. Le physalis à un poids compris entre en moyenne 5 g et 7 g. Cette baie ronde, de petite taille, de couleur violette ou jaune orangé en fonction des variétés est recouverte d’un calice doré. La chair du fruit à des saveurs variées et fines en plus d’être aromatique et juteuse.

L’orange

L’orange pèse en moyenne 200 grammes. La chair de l’orange est goûteuse et regorge de jus d’une légère couleur orangé le tout sous une épaisse peau brillante. La peau de l’orange quant à elle est d’une couleur orangée tendant vers le rouge. Présent tout l’hiver sur les étals, ce fruit fait partie des préférés des Français. Avec son goût sucré et acidulé, il excite vos papilles. Lorsqu’on la prend quotidiennement, l’orange fournit les vitamines utiles pour pallier les effets du froid et de la fatigue.

Fruit de la passion

Ce fruit ressemble à un gros œuf et son poids est compris entre 60 et 90 grammes. Le fruit de la passion pousse généralement sur la passionaria une variété de lianes. En effet, le fruit de la passion peut avoir une couleur brune, jaune ou orangée en fonction de la variété. Si ce fruit dispose d’un nom original, il est très connu pour sa saveur sans pareil. Utilisé en cuisine, il apportera de l’exotisme à vos plats et procurera à votre palais de nouvelles sensations en l’accommodant aux préparations sucrées, salées et aux cocktails. Il dispose aussi de qualités nutritionnelles réelles.

Figue de barbarie

La figue de barbarie pèse en moyenne 50 à 400 grammes. La chair du fruit est granuleuse et renferme de nombreuses graines de petites taille et de couleur noire. De plus, elle est délicatement acidulée et fraîche. La couleur varie en fonction des variétés et peut être blanche, rouge, orangé et jaune. Fruit issu d’un cactus d’origine mexicaine, la saveur de la figue de barbarie est douce, subtile et sucrée. À maturité, elle a une couleur jaune orangé et une forme oblongue. Aliment plaisir pris en fin d’été, ce fruit se marie bien avec le salé et le sucré.

Avocat

L’avocat pèse en moyenne 300 grammes. La peau du fruit est de couleur noire. De plus, elle peut être rugueuse ou lisse selon ses variétés et dispose en son sein d’une chaire onctueuse et verte recouvrant un noyau. L’onctuosité et la douceur de sa chair font de l’avocat un partenaire gourmand du quotidien. Simple à consommer, on le retrouve sur tous les étals pendant toute l’année afin de favoriser votre gourmandise et votre bien-être. On consomme l’avocat exclusivement cru. Vous avez juste à l’ouvrir pour le savourer tel quel, relevé d’herbes, d’épices, de citron ou sous forme d’accompagnement.

Comment faire la culture de ces fruits exotiques ?

Au moment de votre achat, faites le choix d’une plante ayant un feuillage vert et un port harmonieux. Les pépiniéristes ou fleuristes disposent d’un choix d’agrumes idéal. Pour cultiver votre plante, faites le choix d’un contenant de grande taille pour permettre aux racines d’être à l’aise. Pensez à mettre des billes d’argiles à l’intérieur de la jardinière. Vous devez permettre à votre plante de trouver de la nourriture et de l’eau indispensable pour sa croissance. 

Le contenant devra alors être un récipient rempli d’éléments nutritifs qui pourront lui permettre de se nourrir avec les engrais. Pensez à protéger les racines. En effet, à ce niveau les plantes sont très fragiles. Ainsi, utilisez un voile d’hivernage pour entourer la jardinière afin de limiter les effets du froid sur la terre. L’avantage dans l’utilisation d’un contenant est qu’il est mobile, il offre la possibilité de déplacer votre plante selon les saisons et la mettre dans le lieu approprié en hiver.

Surtout, n’oubliez pas d’arroser pendant l’été, mais aussi en hiver parce que le froid et le vent peuvent assécher la terre. Utilisez de préférence l’eau de pluie parce que l’eau chlorée ou calcaire ne donne pas souvent des résultats appréciables. Faites très attention, car les agrumes ont une grande sensibilité aux aleurodes, acariens et cochenilles.

À lire également  Les fruits exotiques rouges

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *