Les méthodes de paiement les plus utilisées en France

Il ne suffit parfois que d’attendre à une caisse ou de sonder les différentes personnes de son entourage pour comprendre qu’en matière de paiements, les Français sont toujours assez disparates. Les anciennes générations restent attachées aux moyens de paiement en liquide et surtout aux chèques, exception culturelle française en Europe ! Sans surprise, les jeunes générations font elles, pleinement confiance aux possibilités électroniques avec notamment, une utilisation grandissante des montres connectées ou des téléphones pour les paiements par carte bleue.

Bien que certaines de ces affirmations soient presque évidentes, les statistiques de moyens de paiement en France restent intéressantes. Elles méritent de s’y intéresser.

Légende : l’Euro devient dématérialisé dans les portefeuilles

Des besoins qui changent

Les habitudes ont changé de manière drastique avec des services désormais permanents en ligne et des options qui, elles aussi, n’ont pas fini de s’étendre. Le divertissement numérique a une fois de plus été précurseur à ce sujet et que l’on fasse le choix de virer de l’argent sur un compte PlayStation Network, de faire de même sur la fameuse plateforme PokerStars ou encore de payer en ligne lors d’une session shopping moderne, le passage est désormais naturel en direction des moyens de paiement électroniques. Le temps gagné est immense, tout comme la sécurité liée.

À lire également  Que faire avec les cristaux CBD?

En grande partie, cette explication permet également de comprendre pourquoi les domaines tout juste cités comme le jeu ou le divertissement numérique ont tant gagné en popularité ces derniers temps. Le modernisme a du bon et il est fortement apprécié par ceux qui souhaitent se divertir de manière numérique. Cependant, plusieurs techniques traditionnelles gardent la peau dure avec parfois, des habitudes toujours aussi ancrées chez certaines générations.

La carte bancaire : toujours le moyen de paiement préféré des Français

Les classements se suivent et se répètent chaque année, avec une part de plus en plus importante de paiements en carte bancaire. On ne présente d’ailleurs plus cet outil hautement pratique et sécurisé. La fiabilité de la carte bancaire est très importante bien qu’une légère faille ait récemment eu lieu sur le sol français dans plusieurs groupes de vente en alimentation ou en autres biens. Aussi rare que ce genre de mésaventure puisse être, elle a tout de même permis aux puristes du paiement en liquide de rappeler non sans un certain dédain, que le liquide ne jouissait d’aucun besoin de connexion !

Légende : Les paiements préférés 

Qu’importe, près de trois Français sur quatre préfèrent le paiement en carte bancaire. Cependant, ce dernier se divise sous plusieurs formes avec notamment, l’arrivée massive du paiement sans contact ces dernières années.

À lire également  Tout ce qu’il importe de savoir sur les numéros de série Gucci

Ambivalence avec les paiements en carte bancaire

Désormais, même les anciennes générations font le choix de la carte bleue dans la plupart des cas. Cependant, certains sont toujours hésitants au moment de choisir le paiement sans contact, preuve d’une méconnaissance ou d’une inquiétude envers les nouvelles technologies. La part d’utilisation du sans-contact est moindre, mais en dehors des nouvelles générations habituées aux objets connectés, la part du paiement via smartphone a du mal à décoller : en 2022, seuls 15% des Français sondés annonçaient privilégier et préférer cette technique pourtant très sécurisée avec les empreintes digitales ou la reconnaissance faciale.

Le chèque s’éteint petit à petit

Toujours selon l’étude fournie par un célèbre cabinet de sondage portant sur les paiements favoris des Français en 2022, le chèque de banque continue de courir à sa perte. Majoritairement plébiscité par les anciennes générations, il laisse progressivement place aux virements classiques, instantanés avec des portefeuilles comme PayPal (entre autres) ou même, par les prélèvements SEPA.

Le déclin connu par le chèque ces dernières années est impressionnant avec seulement un peu plus d’un million de chèques édités en 2021. Si ce chiffre peut paraître assez important, il faut garder en tête qu’il était de plus de 5 millions moins de 20 ans auparavant. Lors de l’année tout juste citée, le paiement par chèque ne représentait que 4% des transactions enregistrées en France sur l’année civile. Contre près de 60% pour les cartes bancaires.

À lire également  Une revue complète de 1Win : dévoiler la meilleure expérience de jeu en ligne au Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − cinq =