Peut-on bénéficier d’une réduction sur la commission d’un agent immobilier ?

L’agent immobilier ou courtier immobilier est un intermédiaire entre deux parties intervenant dans les transactions de biens immobiliers. Il intervient généralement dans les ventes, achats et locations de biens immobiliers. Pour chaque service rendu, il existe une part de pourcentage encore appelée commission que doit recevoir l’agent immobilier. Que faut-il savoir sur la commission d’un agent immobilier ? Comment calculer la commission d’un agent immobilier ? Est-ce qu’un agent immobilier peut délibérément baisser sa commission ?

Commission d’un agent immobilier : De quoi s’agit-il ?

Un agent immobilier est un professionnel qui travaille indépendamment ou fait partie d’une entreprise encore appelée agence immobilière. Les agents immobiliers interagissent entre eux, mais aussi avec les responsables municipaux ainsi que les institutions. En plus des actions commerciales qu’offre l’agent immobilier à son client, il le conseille sur plusieurs aspects des transactions.
Chaque agent ou agence immobilière se rémunère par une commission reçue après être intervenu dans une transaction de biens immobiliers. Il s’agit donc des frais d’agence qui permettent aux propriétaires immobiliers de s’octroyer les services d’un agent immobilier. Il ne s’agit pas d’un prix fixe mais d’un pourcentage prélevé sur le prix de vente ou de location du bien immobilier. La commission peut donc varier selon le prix de la maison à vendre ou le prix de location de cette dernière.

À lire également  E-tron : un nouvel essor dans le monde de la crypto-monnaie !

Comment déterminer les frais de prestation d’un agent immobilier ?

Quand on parle de frais d’agence, on pense immédiatement au pourcentage prélevé par l’agent immobilier sur le prix de chaque transaction. Pourtant, les frais d’agence ne servent pas uniquement pour rémunérer l’agent immobilier mais aussi pour assurer la pérennité de l’agence immobilière. Les frais d’agence, que ce soit pour un professionnel indépendant ou une agence immobilière, varient très souvent. Ils oscillent généralement entre 3% et 10% du prix du bien immobilier, avec une moyenne nationale de 5%. Cependant, la commission n’est pas plafonnée par la loi et est souvent dégressive. Plus le prix de vente du bien immobilier est élevé, plus le pourcentage à prélever est faible.
Outre le professionnel immobilier ou l’agence immobilière, d’autres paramètres interviennent dans la variation de la commission. Parmi ceux-ci, il y a l’état du marché immobilier qui est un facteur important dans la variation des frais d’agence. Il faut noter aussi que la loi et l’ordre de la demande encadrent plus souvent le prix des biens immobiliers et par conséquent le pourcentage à prélever. En plus de ces facteurs, il faut savoir que la commission de l’agent immobilier dépend de la taille de la demande, mais aussi du besoin sur le marché. Si la concurrence est forte, elle peut être un facteur important dans la variation de la commission des agences immobilières.

À lire également  A quelles banques en ligne peut-on se fier en France ?

Un agent immobilier peut-il exceptionnellement baisser sa commission ?

Il est possible qu’un agent immobilier applique spécialement un rabais sur les prix de ses prestations dans certains dossiers. Cependant, il est interdit qu’un agent immobilier fasse des promotions systématiques sur le barème de commission affiché. Les publications d’annonces de vente par les agents immobiliers doivent indiquer :

  • Le prix du bien à vendre ;
  • La commission à prélever par l’agence ;
  • La partie à qui il incombe de payer les frais d’agence.

Mais toutes ses précautions n’interdisent pas à un agent immobilier d’accorder à certains clients un rabais sur le prix de ses honoraires. Comme le souligne la loi, un agent immobilier peut déroger à ce barème de prix dans le cadre des négociations. Mais cela doit être fait dans des limites proches des conditions pratiquées à la baisse et pour des affaires particulières.
Cependant, si le professionnel souhaite revoir de manière générale et permanente ses honoraires, il peut modifier ses barèmes. Ainsi il suit ses propres barèmes pour fixer les commissions à prendre sur toutes ses prestations réalisées. Le non-respect du barème constitue en dehors des conditions précitées, une mauvaise pratique commerciale.

Commission d’agent immobilier : Quelle partie prend en charge cela ?

Pour une opération de vente d’un bien, il y a toujours deux parties que sont : le vendeur et l’acheteur. Il arrive souvent de se poser la question de savoir la partie qui doit prendre en charge la commission de l’argent immobilier. La commission est payée par celui qui s’est octroyé le service de l’agent immobilier, le propriétaire du bien immobilier. La commission n’est touchée qu’à la fin de la transaction des bien immobiliers, justifiée par un acte authentique chez l’autorité notariale. Parfois, certains propriétaires laissent cette responsabilité aux acheteurs en leur dispensant une partie du prix du bien immobilier. Si c’est le cas, la commission est versée lors de la signature de l’acte de vente chez le notaire.

À lire également  Où peut-on convertir ses documents numériques en papier en dehors de chez soi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 × 1 =