Quels sont les meilleurs engins électriques pour se déplacer ?

Se déplacer est une nécessité. Travailleurs comme marchands, touristes comme hommes d’affaires, tous ont besoin de rompre la distance avec leur lieu de travail, leur lieu de culte ou encore leur lieu de visite amicale ou touristique. Il existe aujourd’hui une multitude de moyens pour se déplacer. Parmi ceux-ci figurent les engins électriques très pratiques et faciles d’utilisation qui vous permettent une mobilité sans coup férir. Consultez et découvrez ci-dessous les meilleurs engins électriques que nous vous présentons.  

La trottinette électrique

La trottinette est un moyen de déplacement de premier choix dans le rang des engins électriques. Elle est employée beaucoup plus pour les déplacements dans les zones urbaines. En effet, la qualité des voies lui est favorable en ces milieux que dans les zones périurbaines ou dans les campagnes où les routes ne sont pas toujours lisses. 

Des modèles variés

En raison du grand succès qu’on enregistre au sujet de ce type d’engin, les fabricants ont trouvé juste de diversifier le modèle. Ainsi, le marché dispose de plus en plus d’un grand nombre de modèles de trottinette électrique pour votre choix : les trottinettes ayant une selle, des trottinettes pour enfants, les trottinettes pour adultes, les trottinettes tout terrain, etc. 

Bien choisir sa trottinette

Pour mieux choisir votre trottinette, nous pouvons vous conseiller de privilégier une trottinette dont le modèle entre dans vos préférences. Il serait également bien de considérer un certain nombre de paramètres avant de fixer votre choix et de finaliser votre achat. 

À lire également  Quels sont les principaux Pokémon électriques ? 

Il s’agit entre autres de la puissance du moteur (la vitesse et l’accélération de votre trottinette en dépendent), l’autonomie de la trottinette (vous n’irez surement pas loin avec une trottinette d’autonomie réduite), de l’ergonomie (une bonne ergonomie facilite l’usage d’une trottinette électrique). La trottinette Ninebot Max G3 rassemble ces qualités élémentaires, en plus d’avoir un bon rapport prix/confort. 

Le gyropode

Le gyropode est une catégorie spéciale. Il est conçu comme un moyen de déplacement en solo. Il s’agit donc d’un transporteur personnel monoplace mis au point par un groupe d’ingénieurs : Robert Duggan, Dean L. Kamen, Susan Dastous, etc. 

Un véhicule équilibriste

Cette machine conçue pour la mobilité est un fruit mûr de la technologie de l’équilibre dynamique. En effet, l’engin roule seulement sur deux roues coaxiales et parallèles entre elles. Son équilibre est assuré par un système de stabilisation gyroscopique et une manche qui permet au conducteur de tenir sans basculer. Cependant, une accélération exagérée sur une surface inappropriée peut faire chuter l’engin et le passager. 

Garniture du gyropode

L’appareil est muni d’une batterie de bonne autonomie. Elle permet donc au véhicule de se déplacer sur une bonne distance. Le fabricant y a prévu, en sus, des capteurs de mouvements, des microprocesseurs et des gyroscopes.

Fonctionnement du gyropode

Comme tout véhicule électrique, le gyropode se déplace grâce à l’énergie fournie par la batterie. Les capteurs lui permettent de s’informer des différentes positions ou des inclinaisons du corps de son conducteur. 

Ceci lui est utile pour s’ajuster et s’auto équilibrer au moyen des gyroscopes. Pour ce faire, le gyropode redéfinit sa direction selon que le corps s’incline vers le gauche ou la droite. Il réajuste également sa vitesse en considérant que le corps est incliné vers l’arrière (ralentissement) ou vers l’avant (accélération). 

À lire également  Tout savoir sur la roulette française : Casino

La gyroroue 

Ce moyen de déplacement a été inventé en 2005 par Janick et Marc Simeray. 

Composantes d’une gyroroue

La gyroroue est avant tout un véhicule solowheel, c’est à dire constitué d’une seule roue, à la différence du gyropode. Mais tout comme ce dernier, la gyroroue est dotée d’un moteur aussi gyroscopique qui est alimenté par une batterie rechargeable. Elle suit le même principe technique que le gyropode. 

Mais bien que des traits les assimilent l’un à l’autre, il faut remarquer tout de même que la gyroroue ne possède pas de guidon. La conduite devient, du coup, délicate. En effet, la mise en marche, la vitesse et la direction de l’engin relèvent essentiellement de la posture du chauffeur. 

Cependant, vous ne risquez pas de chuter car le véhicule possède des marchepieds pour poser vos pieds en sûreté. 

Fonctionnement d’un gyroroue

Le monocycle appelé gyroroue est un véhicule personnel pour des déplacements individuels à travers les villes. Il circule uniquement sur les routes publiques. Du point de vue équilibre et maintien, votre monoroue électrique fonctionne en collaboration avec votre posture. 

Ainsi, pour mettre le moteur en marche, l’utilisateur devra s’incliner vers l’avant. L’engin en quête d’équilibre avance alors avec le conducteur, et c’est le départ. Analogiquement, la vitesse augmente au fur et à mesure que l’utilisateur de la gyroroue tend vers l’avant. 

Puisqu’on parle de vitesse, il faut notifier que le véhicule est capable d’atteindre 40 km (les marques Gotway et Inmotion) voire 55 km (vitesse maximale pour la marque Monster) par heure. Cependant, des fabricants ont assigné à leur engin une limite de 25 km par heure, par égard à l’absence d’une autorisation claire de la loi au sujet des engins électriques en France. 

À lire également  Caractéristiques d’un adulte zèbre : La personnalité zèbre

Les fauteuils roulants électriques

La mobilité n’est pas l’apanage des gens bien portants, des gens ne présentant physiquement aucun manque. En effet, pour les personnes porteuses d’un handicap qui porte entorse à la mobilité normale, il existe aussi une solution pour se déplacer, visiter, travailler, etc. 

Cette solution n’est rien d’autre que l’alternative des fauteuils roulants. Les fauteuils roulants manuels, cependant, sont quelque peu limités en ce qui concerne la manipulation, le confort et la vitesse. Comme tel, les fauteuils roulants électriques sont bien meilleurs. Comment fonctionnent-ils ?

Un système d’alimentation adéquat

Les fauteuils roulants électriques sont nantis d’un générateur d’électricité pour alimenter le moteur de l’engin. Ceci facilite le mouvement des personnes à mobilité réduite qui peuvent, à partir de ces fauteuils automatiques, conserver tant soit peu leur autonomie. Il suffit en effet de manœuvrer à partir d’un système de commande pour aller et venir à volonté. 

Un système de commande adapté

Les fauteuils roulants électriques sont conçus en tenant compte des différentes sortes de handicap que portent les personnes qui ont une mobilité limitée. De cette façon, il n’est pas étonnant de retrouver des fauteuils roulants avec différents systèmes de commande. Ainsi, on rencontre des commandes qui obéissent à la main, d’autres à la voix et d’autres ajustées au menton, etc.

Des modèles pour chaque cas

Selon que vous soyez enfant ou adulte, un peu large ou sexy, en ville ou en campagne, des modèles sont taillés pour correspondre au mieux à votre situation. Ainsi, vous pouvez avoir  des modèles tout terrain, des modèles faits pour les milieux urbains, des modèles pour enfants et ceux conçus pour adultes selon la corpulence, des modèles pliants et des non pliants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

deux × 1 =