Qui peut vendre des cigarettes électroniques ?

Pour des raisons de santé, la cigarette électronique attire de plus en plus de fumeurs. Certains de ces derniers sont également à la recherche de nouvelles habitudes beaucoup plus tendances. La France compte aujourd’hui entre 500 000 à un million d’utilisateurs d’e-cigs. Néanmoins, il n’est pas surprenant de constater que les restrictions concernant le vapotage en public deviennent de plus en plus corsées. Qu’en est-il alors de la vente des e-cigarettes ?

Les obligations en rapport avec le commerce d’e-cigarettes

La vente de cigarettes électroniques n’est sujet d’aucune certification professionnelle ni de diplôme. Il n’existe en effet, aucune obligation ou réglementation concernant le commerce des cigarettes électroniques. Cependant, les liquides contenant de la nicotine sont étiquetés et classés selon leur toxicité par le règlement européen. Il s’agit bien de l’article (CE) n° 2017 / 776 de la commission du 05 mai 2017 (10e ATP).

Tout vendeur de liquides de cigarettes électroniques contenant uniquement de la nicotine comme substance dangereuse doit les étiqueter en utilisant le classement 10e ATP. De plus, la directive du 3 avril 2017 concernant les produits du tabac a été claire sur le sujet. Elle prévoit que tous les flacons de nicotine ne doivent pas excéder 10 ml de contenance. Cette directive prévoit également des mesures telles que :

  • La fixation du taux maximum de produits nicotinés à 20 mg par ml,
  • L’étiquetage obligatoire de la sécurité enfant sur chaque flacon,
  • Une mise en garde sanitaire dans la langue du pays de destination de chaque flacon.
À lire également  4DX : tout savoir sur cette expérience cinématographique 

Après le respect de toutes ces réglementations, le vendeur doit souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle. Cependant, tous les assureurs ne sont pas prêts à assurer cette forme d’activité. La raison réside dans les risques sanitaires des produits de vapotage. Enfin, tout éventuel vendeur de cigarettes électroniques et ses liquides doit également souscrire à une assurance multirisques professionnelle.

Quels sont les vendeurs de cigarettes électroniques ?

La vente de cigarettes électroniques dans les bureaux de tabac est soumise à des réticences pour diverses raisons. La raison principale est la qualité qui selon les vapoteurs importe peu les bureaux de tabac. Qui peut donc vous vendre les e-cigs ?

Les sites internet

Internet est plutôt la solution à presque tout. En effet, sur internet, il est beaucoup plus aisé de retrouver les idées de vapotage par milliers. Vous vous retrouverez face à une panoplie de modèles de cigarettes électroniques rendant le choix un peu plus compliqué. Certains sites ne fournissent aucune réelle indication permettant de réussir le sevrage. Il s’agit notamment des sites généralistes.

Les sites spécialisés quant à eux, sont parfaitement dédiés à la vape. En effet, les sites généralistes fournissent des conseils, et assistance après vente spécialisée. Ils offrent une large gamme de e-cigarettes convenables aux débutants ainsi qu’aux habitués. Ils sont surtout respectueux des normes instaurées par la TPD.

Les boutiques spécialisées

Un peu similaires aux sites spécialisés, les boutiques spécialisées en vente des produits de vapotage sont également une meilleure solution. La différence est que le vapoteur a la possibilité de visiter et d’entrer en contact avec les divers modèles de e-cigarettes. Ces boutiques proposent une très large gamme de produits que les acheteurs peuvent essayer avant l’acquisition.

À lire également  Quelle entreprise propose la vente de panneau de circulation rond ?

De plus, ces boutiques spécialisées sont gardées par des spécialistes de la vape prêts à conseiller les acheteurs. Ils vous conseillent en fonction de votre expérience et de vos besoins. Ces boutiques se conforment parfaitement aux normes imposées par le gouvernement au sujet de la vape.

Peut-on trouver les e-cigs en pharmacie ?

Jusqu’à l’heure actuelle, la vente de cigarettes électroniques dans les pharmacies est radicalement défendue. Toute pharmacie vendant des e-cigs ou ses liquides le fait certainement de façon illégale. D’ailleurs, l’ordre national des pharmaciens rappelle régulièrement que la vente de cigarettes électroniques n’est pas prévue par le code de la santé. Il ajoute que toute officine qui en vend à l’heure actuelle est dans l’illégalité.

Il ne serait pourtant pas surprenant de trouver une pharmacie qui commercialise les vaporisateurs par simple envie de faire des profits. Le marché du vapotage prend de l’ampleur, la demande est croissante et les premiers venus seront les mieux servis. De ce fait, plusieurs établissements peuvent se permettre la commercialisation de ces produits en douce sans respect de la réglementation en vigueur.

Rappelons-nous de la décision des députés le 08 octobre 2013 concernant la cigarette électronique. En effet, les députés ont affirmé que la cigarette électronique n’est pas un médicament, mais plutôt un produit de consommation courante contrôlé. Ils ajoutent que la consommation de l’e-cig est contrôlée pendant une période probatoire de 8 ans. L’e-cig pouvait donc être vendue dans n’importe quel commerce jusqu’en 2021.

Non seulement en pharmacie, les bureaux de tabac en font également les frais de cette interdiction. La Ligue nationale contre le cancer s’oppose également à la vente des cigarettes électroniques dans les bureaux de tabac. Pour tout vapoteur avisé, le mieux serait de se référer à un des sites ou boutiques spécialisés. Vous aurez une large gamme de produits de vapotage et bénéficierez de conseils pratiques pour les vapoteurs débutants et professionnels.

À lire également  Que faire sans le bac ?

Quel modèle de e-cigarettes vous convient ?

Tout E-fumeur devrait normalement connaître les caractéristiques de la cigarette électronique qu’il emploie. Votre choix se basera, en effet, sur les caractéristiques du vaporisateur afin d’opter pour le modèle adapté à votre niveau. En réalité, l’e-cig dans sa généralité comprend trois grandes parties. Il s’agit de la batterie qui alimente le vaporisateur, du réservoir qui contient le liquide et de la résistance.

En effet, si vous êtes un gros fumeur désireux de se mettre au vapotage, une e-cigarette à forte autonomie vous convient. La batterie de votre cigarette électronique doit avoir une longue durée d’alimentation une fois chargée. Le réservoir doit pouvoir fonctionner autour de 10 à 30 watts et avoir un tirage serré. Cela vous procurera cette sensation de cigarette classique. Le vapoteur novice quant à lui, préférera le vapotage en continu.

En effet, les vapoteurs débutants optent plutôt pour les e-cigarettes équipées d’un passthrough. Le passthrough permet de vapoter tout en rechargeant la cigarette électronique. En effet, il s’agit d’une pile intégrée interchangeable qui fonctionne même durant la recharge. Néanmoins, optez pour une batterie capable de vous tenir toute une journée. La forme de votre e-cigarette dépend de vos exigences.

Vous pouvez opter pour la forme tubulaire moins encombrante ou le box rectangulaire imposant, mais à grande autonomie. Le box rectangulaire propose plus de puissance d’autonomie et de réglages que le tube. Les formats pod quant à eux, représentent une alternative avec des formes plus intéressantes et très compactes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *