Arbre généalogique Antigone : Tout ce qu’il faut savoir

Personnage féminin de la mythologie grecque, Antigone a significativement marqué l’histoire politique de l’antiquité. Non seulement, elle fut célébrée dans le moyen-âge, mais elle continue d’être un exemple pour la génération contemporaine. Qui était-ce véritablement ? Qui étaient ses ascendants, frères, sœurs et amis ? Qui étaient ses descendants ? Qu’est-ce qui avait fait sa force et ses faiblesses ? Qu’est-ce qui l’a démarqué des autres femmes de l’antiquité et de son époque ? Pourquoi lui consacrer un arbre généalogique ? Ces diverses questions sont celles auxquelles vous trouverez des réponses dans les lignes à suivre. 

Naissance ou arrivée d’Antigone dans la famille : les débuts de son arbre généalogique 

La généalogie d’Antigone remonte jusqu’à Penthée et Cadmus, qui sont deux de ses arrières ascendants. L’histoire d’Antigone repose sur Œdipe son père qui fut son ascendant direct et Jocaste qui à la fois sa mère et sa grand-mère. Œdipe fut engendré par Laïos et Jocaste. En réalité, les deux étaient en relation incestueuse, une relation entre mère et fils. Ils ont donc donné naissance à une fille issue de leur relation incestueuse. 

Les membres de la famille d’Antigone

Comme tous les êtres humains sur la terre, Antigone eut un père, une mère, des oncles, des tantes, des cousins et des frères et sœurs. 

La naissance d’Œdipe Rex, le père d’Antigone

Également connu sous le nom de OEdipus Tyrannus, Œdipe Rex est l’homme qui a donné naissance à Antigone. Il est né à une époque de l’histoire grecque très instable ou marquée par la haine. À sa naissance, alors que son père essayait de consulter l’oracle au sujet de son avenir, ce dernier lui révéla que cet enfant était appelé à l’assassiner dans le futur. 

À lire également  Dunkin Donuts bientôt en France ? Peut-on ouvrir une franchise dunkin donuts ?

Dès qu’on le mit au courant de cette information, il prit en même temps la décision de l’éliminer et demanda à Jocaste sa femme de le faire à sa place. Sa femme, à son tour fut incapable de tuer son fils et demanda à l’un de leur servant de mener l’action à leur place. C’est ce serviteur qui sauve la vie d’Œdipe Rex qui a donné naissance à Antigone quelques années plus tard. 

En effet, ce serviteur au lien de tuer directement, alla déposer le bébé Œdipe au sommet d’une montagne, où il fut retrouvé et secouru par un berger. C’est ce berger qui donna le nom Œdipe au père d’Antigone et qui l’emmena chez le roi Polybe, celui qui l’éleva et qui l’instruisit. Il grandit et fait des enfants (quatre au total) avec sa mère Jocaste. À l’approche de sa mort, il supplia le roi Créon, l’oncle de s’occuper de ses enfants de s’occuper d’eux. 

Jocaste : la mère d’Antigone

Encore appelé Locaste, Jocaste fille de Ménécée ou Ménocée et jeune sœur du roi Créon est la femme qui a donné naissance à Antigone. Elle fut donc l’épouse de Laios ou Laius, mais également plupart la femme de Œdipe son garçon. Elle l’épouse dans l’ignorance et lui fait quatre (04) enfants dont la très brave héroïne Antigone. Elle décéda aussitôt (par un homicide avec pendaison) le jour où elle apprit des vérités sur les liens de sang qu’elle avait avec son fils Œdipe.

À lire également  Des sujets de conversation avec son crush ❤️

Créon le roi : l’oncle d’Antigone 

Créon le roi, fut l’un des hommes ayant marqué la vie d’Antigone, que ce soit positivement comme de manière négative. Non seulement il fut le frère de Jocaste, la mère d’Œdipe, mais il fut également le père du fiancé ou du petit ami d’Antigone. Il deviendra le souverain de Thèbes à la mort des deux frères d’Antigone. Il fut également l’auteur de la mort d’Antigone. 

Les frères et sœurs consanguins d’Antigone

Antigone fut l’aînée d’une famille de quatre (04) enfants. En effet, après sa naissance, ses géniteurs donnèrent également naissance à trois (03) autres enfants, soit deux garçons et une fille. Il s’agit notamment des nommés :

  • Eteocles ;
  • Polynices ;
  • Ismène ;

La forte implication d’Antigone dans les affaires de sa famille

Comme le définit son prénom, Antigone était une digne fille de ses parents. Elle n’était pas comme la plupart des femmes de sa génération. En effet, elle était plus que personne d’autre impliquée dans les affaires de sa famille. Bien que jeune, elle avait posé plusieurs actes de sagesse. Par exemple, c’est elle qui propose, ou même qui exige à son père de le conduire à Thèbes quand ce dernier devint aveugle. 

En réalité, comme mentionné plus haut, son père fut abandonné à sa naissance et fut adopté et élevé par la famille royale (le roi et la reine) de Corinthe. Il ne s’est rendu compte de cette réalité qu’après avoir engendré tous ses enfants, ce qui le rend complètement accablé. Quant à son père Œdipe, il regretta amèrement son erreur et n’eut pas la force de supporter cette réalité.

À lire également  Quels sont les meilleurs pokémons par type ?

Antigone : l’héroïne victime d’une mort effrayante  

La mort d’Antigone fut vraiment terrifiante. En réalité, quelques années après que son père se soit crevé l’œil, ses deux frères fut en conflit au sujet de la royauté ou du pouvoir de Thèbes, au point de se donner la mort. Ceci irrita profondément le roi Créon, qui était en même temps leur beau-père et oncle. Il laissa alors comme tendance l’interdiction d’ensevelir Polynice. Cette tendance fut sévère et pitoyable aux yeux d’Antigone qui décida systématiquement de désobéir à l’ordre ou à l’autorité de son oncle. 

Elle prit alors l’initiative d’enterrer ou d’ensevelir son frère, ce qui avait malheureusement mal tourné et  conduisit à sa mort. En réalité, elle fut consciente du fait qu’en transgressant la loi humaine et en étant brimée par elle, qu’elle obéissait au moins à un commandement supérieur ou qu’elle pratiquait des lois qui non écrites, et qui ne dataient, ni d’hier, ni d’aujourd’hui, mais qui existaient. Elle fut donc arrêtée par quelques gardes du roi Créon et fut enterrée vivante à la place de son frère. 

Elle mourut donc sans enfant, mais eut un fiancé (Hémon). Ils n’ont pas eu le temps d’avoir des enfants. C’est donc à ce niveau que s’arrête l’arbre généalogique de l’héroïne Antigone. N’ayant pas eu d’enfants, il n’y a plus eu d’autres personnages à rajouter son arbre généalogique. 

Que retenir sur l’Arbre généalogique d’Antigone ?

En conclusion, Antigone a véritablement marqué le temps qui lui a été accordé sur terre. Elle a vécu une histoire élogieuse, très pointue, remplie de zèle, de courage et de leçons. Elle eut pour parents Œdipe et Jocaste. Elle eut aussi deux jeunes frères et une sœur. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois + quinze =