Pourquoi mon niveau d’huile augmente-t-il ?

Le jour du contrôle, vous remarquez que le niveau de l’huile à moteur de votre moteur est beaucoup plus élevé que la dernière fois. En général, ce genre de souci ne provient que d’une seule et même cause et n’est lié qu’aux diesels. De plus, plus rien ne va à cet instant et il n’est pas conseillé de rouler ainsi, mais plutôt de penser à enlever de l’huile. L’idéal est aussi de vérifier la composition afin de constater si éventuellement, l’huile ne s’est pas mélangée au carburant. Quant aux raisons de l’augmentation de l’huile, elles sont nombreuses.

Une mauvaise combustion ou la défaillance d’un injecteur

Il est possible que du carburant soit tombé en bas du carter. Cela se produit la plupart du temps quand le moteur est froid. Cela peut également arriver quand il y a une mauvaise combustion dans la ou les chambres de combustion, et ce, pour diverses raisons. Le mélange du carburant à l’huile augmente forcément le niveau de ce dernier.

En deuxième position, l’augmentation de l’huile peut être causée par la défaillance de l’injecteur. En effet, le mauvais fonctionnement de ce dernier peut envoyer un excès de carburant, et ce, de manière excessive en bas du moteur. L’idéal dans ce cas est de réparer l’injecteur pour éviter une autre augmentation de niveau.

Une segmentation ou un liquide de refroidissement

Outre la défaillance de l’injecteur, celle de la segmentation peut également causer une augmentation de niveau d’huile. En effet, lorsqu’elle n’est plus étanche, la segmentation ne favorise plus une compression. Conséquence, elle fera rater la combustion. Étant imbrûlé, le carburant finira dans les carters et causera une augmentation de niveau d’huile.

Avec la fragilisation d’un joint de culasse intégré au système de fonctionnement, l’eau peut finir dans l’huile en empruntant par les cylindres. À défaut de sentir l’odeur de carburant, vous sentirez plutôt de l’eau mélanger à l’huile de moteur. Il est donc nécessaire de remplacer le joint de culasse fragilisé par un autre.

La pompe à injection ou le FAP

Parfois fixées au bloc moteur, il arrive que les pompes à injection fuissent. Conséquence, le carburant présent dans le carter viendra se mélanger à l’huile et causer une augmentation de l’huile à moteur. En dehors du dysfonctionnement de la pompe à injection, cette augmentation de niveau peut également être causée par le FAP (filtre à particule).

Le rôle de ce filtre est de favoriser la régénération. Notons qu’à lui seul, le filtre à particule ne peut causer de tort au moteur. Mais lorsque le système de post-injection ayant en charge le chauffage de la ligne d’échappement dans l’objectif de brûler les particules dans le filtre est défectueux, il est possible que le carburant finisse dans le carter pour causer une augmentation d’huile.

Lors de la vidange ou du dernier appoint, il est tout à fait impossible d’avoir d’une manière logique plus d’huile que ce qui a été mis. Ne pouvant pas apparaître par enchantement, la quantité accrue de l’huile est donc causée par un mélange de ce liquide à un autre. En général, les causes de ce dysfonctionnement sont au nombre de six à savoir :

  • une mauvaise combustion ;
  • un dysfonctionnement de l’injecteur ;
  • une segmentation qui perd son étanchéité ;
  • un joint de culasse fragilisé ;
  • une pompe à injection qui n’est plus bien fixée ;
  • un système de post-injection qui ne brûle plus les particules au niveau du filtre à particule.

Il est possible que l’augmentation de l’huile soit causée par d’autres problèmes en dehors de ceux qui sont cités ci-dessus. L’idéal est de trouver une solution rapide à ce dysfonctionnement pour que cela n’ait pas de conséquences majeures sur le moteur de votre véhicule.

Les conséquences et risques d’un niveau trop haut d’huile

La première conséquence majeure est que l’huile perdra en qualité, et par la même occasion ses aptitudes à bien lubrifier. De plus, les éléments mobiles, le turbo par exemple, subiront des frottements et autres contraintes, ce qui n’est pas une bonne chose. Il est possible qu’il y ait un emballement de moteur.

En effet, avec trop d’huile, il y aura une suppression dans le carter qui conduira à une fuite par le reniflard. Notons que ce dernier sert à évacuer les vapeurs d’huile de base ainsi que les suppressions liées aux va-et-vient des pistons. Donc, s’il est trop plein, le carter peut laisser de l’huile s’échapper, qui se retrouvera au niveau de l’admission.

C’est ainsi que l’on retrouve le collecteur d’admission plein d’huile qui dégouline. Dans le cas des diesels, l’huile sera brûlée d’elle-même lors de son passage dans le moteur. C’est ce qui cause dans la plupart du temps un emballement du moteur. On remarque également des fumées épaisses et grasses qui viendront obstruer les catalyseurs et FAP.

Ne soyez pas aussi étonné de constater que le turbo est cassé. Une quantité excessive d’huile peut causer du tort au vilebrequin. La trop grande quantité d’huile peut provoquer une résistance mécanique douloureuse pour l’ensemble des pièces mobiles qui se situent au bas du moteur. Il est également possible que ces derniers se déforment, ce qui entraîne forcément la casse du moteur.

À lire également  Dunkin Donuts bientôt en France ? Peut-on ouvrir une franchise dunkin donuts ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *