Quels sont les effets indésirables des cacahuètes ?

Les cacahuètes sont des produits de grande consommation en France. Elles sont souvent mises sur les tables aux moments de l’apéritif et sont servies décortiquées sans aucune forme de préparation ou en forme de beurre de cacahuète. Les détails sur les qualités nutritionnelles ou les effets néfastes de ces petites graines sont parfois ambigus. Quels sont les effets indésirables de ces cacahuètes ? 

Les cacahuètes : Qu’en est-il ?

La cacahuète est un produit issu d’une plante originaire du Mexique qui produit de l’arachide. Elle se développe dans des gousses et sous la terre dans les zones agro écologiques à température élevée. L’arachide pousse convenablement dans un climat tropical ou subtropical. Les produits phare à base d’arachide en France sont les cacahuètes décortiquées et l’huile d’arachide utilisée en gastronomie. Aux États-Unis et au Canada par contre, c’est le beurre de cacahuètes qui est le plus apprécié et consommé par la population. Les cacahuètes sont des aliments gras constitués d’acide oléique, d’acide gras mono-insaturé et d’acide gras polyinsaturés. Ces cacahuètes contiennent également des protéines qui sont exploitées par les végétariens pour leur alimentation et des fibres qui participent au maintien d’un bon système digestif. Plusieurs vitamines comme la vitamine B9 (les folates), la bêta-carotène et de la vitamine E sont présents dans les cacahuètes et contribuent à un meilleur rendement de l’organisme et des cellules. 

À lire également  Pourquoi manger des figues fraîches ?

Quels sont les inconvénients des cacahuètes sur la santé ?

La cacahuète est un aliment gras qui doit être consommé avec modération afin de profiter de ses vertus. Une importante consommation peut faire apparaître des effets indésirables. 

Source de maladies cardiovasculaires

Les cacahuètes natures, non grillées et non salées, sont celles conseillées pour la santé. Outre cela, celles qui dominent le marché, notamment les cacahuètes salées et grillées, ont des caractéristiques nutritionnelles néfastes pour la santé. Les cacahuètes enrichies au sel contiennent une teneur comprise entre 0,8 et 2,8 g de sel pour 100 grammes de graines. Une poignée de cacahuètes salées apporte ainsi à l’organisme environ 0,5 g de sel soit 10% des apports journaliers. Avec l’alimentation au quotidien également très riche en sel, la consommation importante de cacahuète salée peut conduire à une hypertension artérielle ou à d’autres maladies cardiovasculaires. Des maladies cancérigènes peuvent également survenir si la consommation des cacahuètes grillées est régulière. Ces cacahuètes grillées contiennent des particules cancérigènes comme la plupart des aliments obtenus par grillade. 

Source de prise de poids 

Les cacahuètes sont des aliments riches en oméga-6. La consommation excessive va augmenter drastiquement le taux en oméga-6 qui est souvent très important à cause de sa présente dans l’alimentation au quotidien. Une consommation de plus de 15 grammes par jour soit d’une poignée de cacahuètes notamment du beurre de cacahuètes peut conduire dans la durée à une inflammation et à une prise de poids. Le beurre de cacahuète est une variante des cacahuètes obtenue à partir d’une mélange d’huile, de sel, de sucre et parfois encore d’additifs. Il est à consommer avec modération. 

À lire également  Quand manger des figues ?

Les risques d’allergie

Les cacahuètes sont obtenues à partir de l’arachide qui contient des protéines qui peuvent provoquer des allergies. L’allergie déclenchée à partir de l’arachide est connue du grand public pour être très sévères et fréquentes. 

Source de déséquilibre nutritionnel chez les végétariens

Les apports en thréonine, en lysine ou encore en méthionine ne sont pas couverts avec la consommation des cacahuètes. Les protéines qu’offrent les cacahuètes, à l’opposé de celles animales, sont incomplètes. Lorsque la consommation des cacahuètes est courante et n’est pas associée à d’autres sources de protéines (au cours de la journée ou dans un autre repas) pouvant couvrir le déficit, le végétarien peut souffrir d’une carence en ces acides aminés. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

13 − 3 =